Conférences

Vendredi 15 novembre

Quai Des Savoirs

Faut-il démanteler les GAFAM ?

14h00 – 15h15

Accusés d’abus de position dominante, d’atteintes à la vie privée, de tendances monopolistiques, de vecteurs de propagation de mensonges à grande échelle, les grands acteurs mondiaux de la tech n’ont plus le vent en poupe. Pourtant, Mark Zuckerberg l’a juré la main sur le cœur : la confidentialité des utilisateurs de Facebook est désormais sa priorité. Mais les pouvoirs publics n’y croient guère et montrent les dents. « Taxe GAFAM », amendes de plusieurs milliards de dollars, critiques directes : les politiques semblent prêts à intervenir. Mais que faire ? Faut-il être radical et démanteler directement des groupes devenus tentaculaires ? Et cette solution, aussi tranchée soit-elle, serait-elle efficace ?

Invités : Evgeny Morozov, chercheur et essayiste américain, contributeur au Guardian et au Monde Diplomatique
Tariq Krim, pionnier du Web, fondateur de dissident.ai

Isabelle Bordry, ancienne directrice générale de Yahoo ! France, cofondatrice de Retency, membre du Comité de prospective de la CNIL

Modérateurs : Guillaume Grallet, rédacteur en chef Tech, Sciences et Santé au Point et Etienne Gernelle, directeur du Point

Dans la tête d'Antoine Frérot

15h15 – 16h

Près de 26 milliards d’euros de chiffre d’affaires, plus de 171 000 salariés, et une activité centrée sur l’eau, les déchets et l’énergie : pour Veolia, l’avenir s’écrit évidemment en vert. Alors que le changement climatique paraît parfois irrémédiable, comment articuler transition écologique, développement économique et cohésion sociale ? C’est ce que nous demanderons au grand patron du descendant de la Compagnie générale des eaux.

Invité : Antoine Frérot, PDG de Veolia depuis 2009
Modérateur : Étienne Gernelle, directeur du Point

Dans 20, 30 ans, y aura-t-il encore de l'eau ?

16h – 17h

Jean-Claude Van Damme l’annonçait, et tout collégien le pressent désormais : l’eau est en danger sur notre planète, tant de par notre consommation grandissante qu’à cause de sa pollution généralisée. Alors que l’avenir de cette ressource se joue dès aujourd’hui, comment faire pour l’utiliser de manière raisonnable, et durable ?

Invités : Frédéric Van Heems, directeur général Eau France de Veolia depuis 2016

Valérie Masson-Delmotte, paléo-climatologue, directrice de recherche au CEA et co-présidente du groupe des scientifiques au sein du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)

Modérateur : Sébastien Le Fol, directeur de la rédaction du Point

Manifeste pour la furtivité : grand entretien avec Alain Damasio

17h – 18h

Il est l’un des auteurs de science-fiction les plus célèbres de notre pays. Alain Damasio, auteur discret, exigeant et adulé, aura fait patienter ses lecteurs pendant 16 ans avant de publier Les Furtifs, son dernier ouvrage. Grand critique de la surveillance généralisée, ardent défenseur des droits des salariés, conteur de génie, Alain Damasio reviendra pour Futurapolis sur son processus créatif, la genèse de son travail et nous livrera ses visions du futur.

Invité : Alain Damasio, auteur, grand prix de l’Imaginaire en 2006, a notamment publié La Horde du Contrevent et Les Furtifs.
Modérateur : Lloyd Chéry, journaliste au Point

Jean Tirole, un prix Nobel face aux étudiants toulousains

18h – 19h

Ils sont peu nombreux, les économistes français à avoir obtenu le prix le plus prestigieux au monde dans leur domaine. Alors, quoi de mieux que de donner la parole à l’un d’entre eux ? Jean Tirole, prix Nobel en 2014, sera interrogé par des étudiants toulousains sur les sujets les plus brûlants de notre temps : taxe carbone, régulation des GAFAM, ou encore explosion du nombre d’auto-entrepreneurs dans notre pays.

Invité : Jean Tirole, économiste, président honoraire de la fondation Jean-Jacques Laffont – Toulouse School of Economics, professeur invité au MIT et directeur d’études cumulant à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il a reçu de nombreuses distinctions internationales, dont la médaille d’Or du CNRS en 2007, et le Prix 2014 de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel.

Vendredi 15 novembre

Muséum de Toulouse

La start-up est morte, vive la start-up !

14h15 – 15h15

Fonder une entreprise, peaufiner un concept, et lever des fonds avant qu’une solution efficace ne prenne forme : voilà comment, avec un peu de mauvaise foi, on pourrait résumer l’ambition de nombreuses start-up contemporaines. Les critiques portant sur l’efficacité de ces levées de fonds se multiplient, et certains plaident en faveur de nouveaux modèles d’innovation. Nos invités échangeront sur l’une des grandes questions économiques de notre époque : faut-il, une bonne fois pour toutes, en finir avec la fascination pour les start-up ?

Invités : Aram Attar, spécialiste de la finance, de l’investissement, fondateur de la start-up TytchMe

Nadine Castellani, directrice de la stratégie de communication Innovation et Startups en France chez Orange

Stéphane Schultz, consultant en stratégie, fondateur de l’agence 15marches, qui accompagne start-up, grands groupes et collectivités dans leurs démarches de croissance et innovation, il écrit régulièrement sur son blog, dans Frenchweb et L’Usine Digitale.

Modérateur : Nicolas Bastuck, journaliste au Point

Des hameaux et des agglos : quand la mobilité s’invente hors des métropoles

15h15 – 16h

Trottinettes partout, liberté nulle part : tel a été le slogan de l’année dans les centres-villes hexagonaux. La micromobilité a cristallisé les regards, tandis que les VTC font désormais partie du quotidien des métropolitains. Pourtant, hors de ces zones très denses, loin des regards, la mobilité se transforme. Comment transporter des travailleurs tous les jours, tout en libérant les grands axes routiers ? Le train à hydrogène pourra-t-il relance les gares de proximité ? Et comment relier de manière durable et intelligente les métropoles aux territoires environnants ? Nos invités tenteront de répondre à toutes ces interrogations.

Invités : Jean-Michel Lattes, vice-président de Toulouse-Métropole, président de Tisséo Collectivités

Jacques Oberti, président du Sicoval, communauté d’agglomération du Sud-Est toulousain, maire d’Ayguesvives

Nadia Pellefigue, vice-présidente de la région Occitanie, en charge du Développement économique, de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur

Modératrice : Audrey Emery, journaliste au Point

Commerce, liberté de navigation, intelligence artificielle : la guerre froide entre la Chine et les États-Unis a commencé - table ronde en partenariat avec Phébé

16h – 17h

Dans un ouvrage aux accents inquiétants, Le piège de Thucydide, le professeur Graham Allison prévoyait, en 2018, qu’une guerre entre la Chine et les Etats-Unis était désormais probable. En effet, dans les dernières années, les motifs de tension entre les deux grandes puissances se sont multipliés : conflits territoriaux, statut de Taiwan, guerre commerciale, mais aussi une compétition scientifique exacerbée par certains enjeux technologiques, comme la 5G ou l’intelligence artificielle. La relation sino-américaine est-elle condamnée à dégénérer en un conflit armé, comme certains le prétendent ? Quel est l’impact de cette compétition entre deux superpuissances pour la France et l’Europe ? Julien Nocetti et Antoine Bondaz, deux chercheurs en relations internationales, nous aideront à mieux saisir ces enjeux cruciaux pour l’avenir.

Invités : Julien Nocetti, chercheur associé à l’Institut français des relations internationales (IFRI) et enseignant-chercheur aux Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan. Il a été chercheur à l’IFRI entre 2009 et septembre 2019. Docteur en science politique, ses travaux portent sur la diplomatie du numérique, les implications de l’intelligence artificielle en politique internationale et les manipulations de l’information. Il est également spécialiste de la stratégie numérique et cyber de la Russie.

Antoine Bondaz, chercheur et directeur de programme à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) où ses recherches portent principalement sur la politique étrangère et de sécurité de la Chine et des deux Corées.

Modérateur : Gabriel Bouchaud, coordinateur éditorial de Phébé

« Alerte info ! », « Vente exclusive ! », « Vous avez un message ! » : comment nous avons perdu le contrôle de notre attention

17h – 18h

Du temps a passé depuis les déclarations en 2004 du PDG de TF1, Patrick Le Lay : « Ce que nous vendons, c’est du temps de cerveau humain disponible. » Mais en 2019, rien n’a changé. Si ce n’est qu’avec la Silicon Valley, la captologie a atteint des sommets de raffinement. La sur-sollicitation est devenue la norme : publicités hyper-ciblées, information en continu, notifications intrusives, affichages ingénieux. Sur nos téléphones, nos boîtes mails gratuites, dans l’espace urbain : partout, notre concentration est mise à mal. Une fatalité ? Pas pour Yves Citton, chercheur passionné par ces questions, qui refuse ces « armes de distraction massive » et propose de rediriger notre attention sur l’essentiel.

Invité : Yves Citton, professeur de littérature et media à l’Université Paris 8, co-directeur de la revue Multitudes, a publié une dizaine d’ouvrages dont Pour une écologie de l’attention

Modérateur : Nicolas Bastuck, journaliste au Point

Toujours jeune ! Quand la médecine régénérative nous fera vivre plus longtemps, et en meilleure santé

18h – 18h30

Reconstruire tissus et organes défaillants : les promesses de la médecine régénérative sont immenses, et enivrantes. Pratiquée jusqu’à aujourd’hui pour la peau et la moelle, celle-ci connaît des progrès fulgurants depuis peu. Dans un futur proche, les scientifiques seront-ils capables de reconstituer dents, foies, poumons ?

InvitésNadia Pellefigue, vice-présidente de la région Occitanie, en charge du Développement économique, de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur

Bruno Vellas, responsable du Gérontopôle de Toulouse et chef du service de médecine interne et de gériatrie au CHU de Toulouse

Quand la voiture électrique court-circuite le thermique

18h30 – 19h15

On dit depuis des années qu’elle triomphera des véhicules thermiques, réputés d’ores et déjà caducs. Pourtant, la voiture électrique peine encore à triompher auprès des ménages hexagonaux. Coûts importants, infrastructures insuffisantes, mix énergétique pas assez décarboné, soutien public parfois faiblard : les raisons de ce retard sont nombreuses, et plus ou moins bien documentés. Nos invités viendront nous en dire plus sur les potentialités du véhicule électrique dans notre pays.

Invité : Frédéric Soumagnac, directeur du pôle “Mise en oeuvre des solutions, appui aux régions” au sein du programme Mobilité électrique d’Enedis

Péter un boulon : nos robots sauront-ils bien se comporter ?

19h15 – 20h

C’est un dilemme désormais célèbre : dans un tramway lancé à pleine vitesse en direction d’un groupe de passants, est-il acceptable moralement de détourner ce tramway pour qu’il tue moins d’individus ? Cette expérience de pensée prend aujourd’hui de nouvelles proportion avec l’arrivée (très) progressive d’entités autonomes. Dès lors, comment faire pour “inculquer” à nos voitures, avions ou robots-flics du futur des impératifs éthiques a priori, avant même de les mettre sur le marché ? Et ces impératifs peuvent-ils avoir une quelconque valeur universelle ?

Invités : Jean-François Bonnefon, directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et professeur à la Toulouse School of Economics. Ses travaux explorent les attentes citoyennes en matière d’éthique des machines intelligentes. Il est l’auteur du livre La voiture qui en savait trop, aux éditions humenSciences.

Bertrand Serp, vice-président de Toulouse Métropole, en charge de l’économie numérique et la robotique

Modérateur : Lloyd Chéry, journaliste au Point

Samedi 16 novembre

Quai des Savoirs

Meutre à Futurapolis ! Quand la technologie trahit les criminels

10h – 11h

Un meurtre vient d’être commis à Futurapolis ! Bouclez tout : les suspects sont encore parmi nous ! A vous de mener l’enquête et de trouver l’assassin. Laissez tomber votre bloc-encreur pour empreintes digitales et vos interrogatoires musclés. Les nouvelles technologies sont devenues vos meilleures alliées. Besoin de revivre les derniers instants de la victime ? Interrogez son assistant vocal. Des alibis à vérifier ? Croisez les données de géolocalisation de chacun des suspects. La traque débute ? Ne bougez pas de votre fauteuil : les logiciels de reconnaissance faciale s’en chargent à votre place. Il est fini, le bon vieux temps du crime parfait. Demain, n’en déplaise aux meurtriers, il pourrait bien devenir impossible !

Invités : Gérard Haas, docteur en droit, avocat à la Cour d’appel de Paris

Myriam Quemener, magistrate, avocat général à la Cour d’appel de Paris, auteure de Le Droit face à la disruption numérique

Olivier Paquet, auteur, grand prix de l’Imaginaire en 2002

Modérateur : Loïc Rivalain, journaliste, co-programmateur de Futurapolis

Trucages, deepfake, clonage vocal : en 2020, ne croyez plus vos yeux et vos oreilles

11h-12h

Deepfake : sans aucun doute l’un des mots-clefs de l’année 2019. Ces contrefaçons audio ou vidéo seront-elles bientôt partout ? Un algorithme qui imite la voix de votre petit(e) ami(e) et vous extorque votre code de CB au téléphone ? Un président qui semble déclarer la guerre, en direct, à la télévision ? C’est peut-être pour demain ! Via le machine learning et de nouvelles puissances de calcul, la contrefaçon est passée au niveau supérieur. Derrière des usages aujourd’hui largement récréatifs – ressusciter des stars disparues, faire parler la Joconde, se moquer de Donald Trump ou de Mark Zuckerberg – on est en droit de se demander quels seront nos garde-fous. Venez photoshoper la réalité avec nos experts audio et vidéo, à travers deux keynotes passionnantes. Avec démonstrations à la clef.

Invités : Nicolas Obin, chercheur en traitement du son et apprentissage machine à l’Ircam

Vincent Nozick, maître de conférences à l’Université Paris-Est Marne la Vallée, chercheur au laboratoire d’Informatique Gaspard Monge

Modérateur : Guerric Poncet, journaliste au Point

La ville de demain appartiendra-t-elle à Google ?

12h – 13h

L’exemple est connu : à Toronto, Google – via sa filiale Sidewalk Labs – réhabilite un quartier pour le transformer en une zone « intelligente », bourrée de capteurs, de caméras, et autres innovations de pointe. Plaidant la bonne fois, l’entreprise américaine jure qu’elle ne fait que collaborer avec les acteurs publics. Mais un peu partout dans le monde, des voix se lèvent : est-ce vraiment à une multinationale d’œuvrer à la remise à neuf d’un quartier ? Et n’y a-t-il pas, derrière les discours pétris de bonnes intentions de Google, une vision politique affirmée ?

Invitées : Saskia Sassen, sociologue et économiste néerlando-américaine, spécialiste des villes mondiales
Francesca Bria, professeure et spécialiste des politiques d’innovation, conseillère pour la Commission européenne, commissaire en charge des technologies numériques et de l’innovation au sein de la municipalité de Barcelone, fondatrice du projet DECODE. Désignée par Forbes comme étant l’une des « 50 femmes de la Tech » au niveau mondial

Modératrice : Audrey Emery, journaliste au Point 

 

Magie et illusions : pourquoi notre cerveau y croit

14h – 14h40

Femme coupée en deux, carte qui surgit brusquement d’un chapeau, éléphant disparaissant subitement d’une pièce : nous savons que c’est faux, et nous tombons pourtant dans le panneau. Telle est la force des meilleurs magiciens au monde. Notre invité, véritable magicien et professeur de psychologie réputé, viendra vous livrer sur scène une performance unique, et vous expliquera pourquoi vous croyez encore en la magie.

Invité : Gustav Kuhn, docteur en psychologie, magicien, directeur du MAGIC Lab, auteur de Experiencing the Impossible

Sexe, mensonges et algorithmes : Tinder se joue de nous

14h40 – 15h10

Je matche, tu matches, nous matchons. Tinder, l’application la plus lucrative de l’Apple Store, revendique deux milliards de matchs par jour et prétend remodeler le monde cruel et concurrentiel des rencontres amoureuses : plus de limites, le hasard du coup de foudre…  Derrière un discours marketing léché, une vérité se dissimule : l’application nous connaît mieux que nous-mêmes, et classe ses utilisateurs selon leur désirabilité. C’est là le résultat de l’enquête de Judith Duportail, qui viendra nous en dire plus sur les tourments et fragments du discours amoureux 2.0.

Invitée : Judith Duportail, journaliste, auteure de L’amour sous algorithme

Non, la technologie ne sauvera pas le monde ! Une discussion avec Evgeny Morozov

15h10 – 16h

Il est l’un des plus féroces critiques de l’activité des GAFAM, de notre fascination pour le tout-technologique, ou encore de la montée en puissance des acteurs privés dans le domaine des transports et de la ville. Evgeny Morozov, essayiste mondialement réputé, sera l’un des invités-vedettes de cette édition 2019 de Futurapolis. Ce penseur d’origine biélorusse prône un retour fort du politique et refuse la croyance selon laquelle l’innovation et la technologie pourront résoudre tous les problèmes sociaux, environnementaux et politiques. Crise des migrants, abstention, changement climatique : tous les sujets seront abordés par l’auteur de Pour tout résoudre cliquez ici : l’aberration du solutionnisme technologique.

Invité : Evgeny Morozov, chercheur et essayiste américain, contributeur au Guardian et au Monde Diplomatique
Modérateur : Guillaume Grallet, rédacteur en chef Tech, Sciences et Santé au Point

Dématérialisation des services publics : va-t-on vraiment y gagner ?

16h – 17h

Payer ses impôts, trouver un travail, créer son entreprise : aujourd’hui, n’importe quel service public semble avoir pris au sérieux la transition numérique et propose des services en ligne. Symbole d’efficacité – et volonté de diminution des coûts – cette dématérialisation n’en demeure pas moins critiquée. Celle-ci serait injuste pour certains, notamment les plus précaires et les moins « compétents » dans le domaine – 12% des Français ne se connectent d’ailleurs jamais à internet, et 20 % des internautes ne se déclarent pas « à l’aise» avec l’outil. Alors que la notion d’illectronisme fait son apparition dans le débat public, où en sommes-nous de l’inclusion des citoyens en France et en Europe ? L’objectif du gouvernement d’une dématérialisation totale des démarches administratives d’ici 2022 est-il même souhaitable ?

Invitées : Francesca Bria, professeure et spécialiste des politiques d’innovation, conseillère pour la Commission européenne, commissaire en charge des technologies numériques et de l’innovation au sein de la municipalité de Barcelone, fondatrice du projet DECODE. Désignée par Forbes comme étant l’une des « 50 femmes de la Tech » au niveau mondial

Jen Schradie, sociologue, professeure à l’Observatoire sociologique du changement de Sciences Po, auteure de The Revolution That Wasn’t: How Digital Activism Favors Conservatives

Modérateur : Sébastien Le Fol, directeur de la rédaction du Point

Le tribunal de Futurapolis. Nos enfants seront-ils génétiquement modifiés ?

17h – 18h

Rappelez-vous, chers jurés : c’était en 2018. Un scientifique chinois annonçait la naissance de bébés génétiquement modifiés, suscitant la réprobation de la communauté scientifique. Désormais, nous sommes en 2030. La Chine et les Etats-Unis se sont livré une guerre implacable autour du génome humain, et la vieille Europe a regardé quelques tabous voler en éclats. Rapidement, des diagnostics pré-implantatoires ont permis de se prémunir contre certaines formes de HIV, la mucoviscidose et de graves myopathies. D’autres laboratoires ont promis à ceux qui pouvaient se l’offrir des enfants garantis « sans cancer » ou « sans cataracte ». Demain, on parle même de nouvelles facultés augmentées par la manipulation du génome : mémoire, concentration, limitation de la chute de cheveux… Entre accusations d’eugénisme et innovation médicale, la recherche est en pleine crise : à vous, chers jurés, de trancher pour le futur. Le tribunal de Futurapolis est ouvert !

Invités : Gérard Haas, docteur en droit, avocat à la Cour d’appel de Paris

Emmanuelle Rial-Sebbag, juriste, docteur en droit de la santé, directrice de recherche à l’Inserm en bioéthique et droit de la santé

Christian Siatka, généticien, directeur de l’école de l’ADN de Nîmes

Modérateur : Loïc Rivalain, journaliste, co-programmateur de Futurapolis

Samedi 16 novembre

Muséum de Toulouse

L'endométriose, cette grande inconnue

10h – 11h

Elle est l’un de ces maux mystérieux dont on commence à parler dans les médias, mais qui se font discrets dans l’espace public. On a coutume de dire que l’endométriose, une maladie qui entraîne de très fortes douleurs et qui toucherait une femme sur dix, a plusieurs facettes, et qu’elle diffère chez chaque patiente. Alors que plusieurs théories demeurent quant à son apparition, elle reste très mal diagnostiquée. Les innovations médicales permettront-elles enfin de lever le voile sur cette grande inconnue ?

Invités : Yasmine Candau, présidente d’EndoFrance, association française de lutte contre l’endométriose

Jean-Philippe Estrade, chirurgien gynécologue impliqué dans le diagnostic et le traitement de l’endométriose

Daniel Vaiman, directeur de recherches Inserm et responsable de l’équipe Génomique, épigénétique et physiopathologie de la reproduction à l’Institut Cochin de Paris

Modératrice : Anne Jeanblanc, journaliste au Point

Uber, Facebook, Airbnb... Souriez, vous êtes notés !

11h – 12h

Votre coiffeur, votre boucher, votre chauffeur, votre prof, votre médecin, et vous-même : aujourd’hui, tout le monde est noté, sans en être vraiment conscient. Vous ne craignez rien car vous n’avez rien à vous reprocher ? Ces notes vous paraissent dérisoires ? Prenez garde ! Car demain, qui vous dit que votre assureur et votre employeur n’auront pas accès à ces données ? Et plus largement, dans un espace public rempli de caméras de surveillance pouvant détecter à quel moment vous ne traversez pas dans les clous, êtes-vous sûr qu’à l’avenir vous ne deviendrez pas un citoyen de seconde zone ?

Invités : Arthur De Grave, co-fondateur du collectif OuiShare et de l’agence Stroïka
Laurence Allard, sémiologue, maîtresse de conférences en sciences de la communication, chercheuse à l’université Sorbonne Nouvelle Paris 3-IRCAV et enseignante à l’université Lille 3

Modérateur : Lloyd Chéry, journaliste au Point

Les Français face à la médecine douce

12h – 12h30h

Critiquée, vilipendée, montrée du doigt, la médecine douce continue pourtant à séduire de plus en plus de Français. Alors que l’homéopathie ne sera plus remboursée à partir de 2021, qu’en est-il du regard de la population face à des pratiques que de très nombreux experts désignent comme pseudo-scientifiques ?

Invité : Frédérick Cosnard, directeur médical de Santéclair

Finira-t-on par tuer le cancer ?

12h30 – 13h

En 2018, en France métropolitaine, on estime à 382 000 le nombre de nouveaux cas de cancers. En parallèle, 157 400 personnes auraient succombé à ces maladies l’année dernière. Face à ce bilan lourd, et alors que la prise en charge et le diagnostic s’améliorent régulièrement, où en est la recherche ? Va-t-on, un jour, pouvoir diagnostiquer les cancers avec une telle précocité que l’on pourrait en venir à bout ?

Invités : Patrizia Paterlini-Brechot, oncologue, hématologue, chercheuse et professeur en biologie cellulaire et oncologie à la faculté de médecine Necker-Enfants Malades de Paris. Elle a mis au point avec son équipe le test ISET, capable de détecter précocement des cancers invasifs.

Daniel Rougé, professeur de médecine, adjoint au maire de Toulouse, en charge de l’Oncopole

Modératrice : Anne Jeanblanc, journaliste au Point

La France contre le reste du monde : peut-on lutter dans la course à l'intelligence artificielle ? - Table ronde en partenariat avec Toulouse is AI

14h – 14h40

D’un côté du ring, la Chine et sa volonté de créer une industrie IA d’une valeur de 150 milliards de dollars d’ici 2030. De l’autre, les Etats-Unis et son envie de demeurer leader mondial d’un domaine dans lequel la menace de l’empire du Milieu se fait chaque jour plus pressante. Et au centre, de modestes Etats, à l’image de la France, qui se demandent quel rôle jouer dans une course aux coûts phénoménaux. Alors qu’Emmanuel Macron a promis 1,5 milliard d’euros sur cinq ans pour soutenir le développement de l’intelligence artificielle en France à la suite du rapport Villani, notre pays a-t-il les moyens de lutter face aux deux mastodontes mondiaux ?

Invités : Bertrand Braunschweig, directeur de coordination du programme national de recherche en intelligence artificielle

Christel Fiorina, directrice de projet en IA et e-sport au sein de la Direction Générale des Entreprises

Modératrice : Emmanuelle Durand-Rodriguez, journaliste

Intelligence(s) et bio inspiration : ce que les neurosciences apportent à l’IA - table ronde en partenariat avec Toulouse is AI

14h40 – 15h

Invitées : Magaly Alonzo et Alexia Audevart, co-autrices de Apprendre demain – Quand l’intelligence artificielle et neurosciences révolutionnent l’apprentissage 

Modératrice : Emmanuelle Durand-Rodriguez, journaliste

L'intelligence artificielle made in Toulouse : un état des lieux

15h – 15h45

Alors que Toulouse vient d’obtenir le label d’institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle décerné par l’Etat, l’heure est venue de transformer l’essai. Nommé ANITI, le projet toulousain doit désormais devenir opérationnel et faire collaborer au mieux les acteurs privés et publics de l’intelligence artificielle. Nos invités révèleront les prochains défis qui s’avancent sur le chemin de l’IA à la toulousaine.

Invités : Bertrand Monthubert, mathématicien, conseiller régional délégué à l’enseignement supérieur et à la recherche, président d’Occitanie Data

François Chollet, vice-président de Toulouse Métropole, en charge des Relations avec les Universités, l’enseignement supérieur et la recherche

Nicolas Viallet, ingénieur, a travaillé dix-huit ans au sein d’Airbus dans le domaine de l’ingénierie des systèmes propulsifs puis dans les programmes avion et la stratégie industrielle. Il a intégré l’équipe de pilotage d’ANITI pour y fédérer les partenaires académiques et industriels.

Modératrice : Emmanuelle Durand-Rodriguez, journaliste

IA et santé : faux-semblants, vraies avancées

15h45 – 16h15

Certains nous promettent le pire, ressassant les sempiternels refrains sur « l’être humain perfectible bientôt dépassé par les machines ». Même le médecin n’y échapperait pas, nous dit-on : robots chirurgiens et algorithmes surpuissants lui auront bientôt réglé son compte… Pourtant, toujours pas de machines autonomes à l’horizon. Au contraire, une collaboration prometteuse entre des intelligences artificielles spécialisées et des praticiens formés a déjà permis de nombreuses avancées. Détection de lésions invisibles à l’oeil humain, traitement de données massives, soutien global dans le domaine de l’imagerie médicale : voilà peut-être les véritables révolutions à venir.

Invités : Clément Cabanes, président de Guerbet France

Sylvain Cussat-Blanc, maître de Conférences en informatique à l’Université Toulouse 1 Capitole, rattaché à l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT – CNRS)

L'IA, la grande arnaque ?

16h45 – 18h

On la dit omniprésente, et demain omnisciente. On prétend qu’elle dépassera l’intelligence humaine. Certains, plus modestes dans leurs propos, rappellent qu’elle demeure multiple, difficile à définir. Mais derrière les discours à l’emporte-pièce et la hype momentanée, qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? En quoi diffère-t-elle de l’analyse statistique, ou du machine learning ? Et si, au fond, « l’intelligence artificielle » ne correspondait à rien, sinon à un discours marketing ?

Invités : Xavier Vasques, mathématicien, directeur du centre mondial d’IBM Systems à Montpellier, président du Laboratoire de Recherche en Neurosciences Cliniques (LRENC) à Montpellier

Alexei Grinbaum, physicien et philosophe. Chercheur au CEA de Saclay, il est spécialiste des fondements de la mécanique quantique. Son dernier livre, Les Robots et le mal, est consacré à l’intelligence artificielle

François Sillion, directeur de l’Advanced Technologies Centre in Paris (ATCP), le centre de recherche et développement européen d’Uber dédié à la mobilité urbaine. Ancien directeur par intérim de l’Inria

Aurélie Jean, docteur en sciences et entrepreneur, directrice de In Silico Veritas. Elle enseigne l’algorithmique à l’Université, conduit sa recherche sur les algorithmes de prédiction et leurs comportements, et écrit dans le magazine Le Point 

Modérateur : Guillaume Grallet, rédacteur en chef Tech, Sciences et Santé au Point