Cancer : nouvelles pistes, nouveaux messages d’espoir

Futurapolis 2018

Futurapolis 2018

Alors que le Prix Nobel de médecine 2018 vient d’être attribué à deux spécialistes de l’immunothérapie, c’est toute la prise en charge des mélanomes et autres cancers qui est révolutionnée ! Le principe est simple : mobiliser le système immunitaire pour qu’il s’attaque aux cellules tumorales. Une solution riche de promesses qui n’est pas sans inconvénient : effets secondaires graves, inefficacité contre certaines tumeurs, traitement onéreux… S’ajoutent des questions auxquelles on ne s’attendait pas forcément. Les patients qui bénéficient désormais d’un traitement à prendre par voie orale se sentent « abandonnés », à la différence de ceux qui vont subir une perfusion à l’hôpital. La transformation du cancer en une maladie « chronique » pose aussi des problèmes : l’après-cancer est jugé plus dur que le traitement par 60 % des patients. L’occasion de faire le point sur ces nouvelles thérapies avec nos experts qui ont tous un message d’espoir à nous faire passer.

Invités :
Jean-Pierre Delord, professeur de Cancérologie à l’Université Paul Sabatier de Toulouse, également Docteur en Science en Biologie Moléculaire et Cellulaire.  Il dirige l’Unité de Recherche Clinique de l’Institut Claudius Regaud, puis de l’Oncopole depuis 2003. Il est chef du Département d’Oncologie Médicale depuis 2009 et Directeur des Affaires Médicales depuis 2017.
Suzette Delaloge, cancérologue, spécialiste des tumeurs du sein. En 2004, c’est elle qui a lancé ce pari audacieux : permettre le diagnostic des cancers du sein en un jour. Pari gagné. Aujourd’hui, elle rêve de dépister les tumeurs du sein avant qu’elles n’apparaissent – par la recherche d’ADN circulant dans le sang par exemple – et de les éradiquer par une vaccination ou une courte immunothérapie.
Laure Guéroult-Accolas. En 2009, on découvre à cette pharmacienne un cancer du sein. Déplorant le manque de lien social pour faciliter le quotidien des patientes et répondre à leurs inquiétudes, elle crée « Mon réseau cancer du sein » en 2014 dont l’accès, anonyme, gratuit et sécurisé a permis à des milliers de femmes de rompre l’isolement et de favoriser l’échange d’informations entre patients et soignants. Depuis, elle a aussi créé Mon réseau cancer du poumon.
Jean-Louis Pujol, docteur en médecine, en science ainsi qu’en psychologie et psychopathologie, spécialiste en pneumologie cancérologie et en médecine interne. Il dirige l’équipe d’oncologie thoracique du CHU de Montpellier et il est professeur à la faculté de médecine de Montpellier Université de Montpellier. Il est l’auteur de très nombreuses publications dans des revues scientifiques renommées.

Modératrice : Anne Jeanblanc, journaliste Le Point

EN VIDÉO – CANCER : NOUVELLES PISTES, NOUVEAUX MESSAGES D’ESPOIR

Terminer l'inscription