speaker-info

Alain Thébault

Dès son plus jeune âge, le dijonnais Alain Thébault passe le plus clair de son temps à dessiner des bateaux. Deux ans avant le bac, il abandonne l’école. Il se consacre à ses dessins, à la planche à voile et au planeur. À 18 ans, sa passion pour l’aéronautique le conduit chez Alain de Bergh, un ingénieur de Dassault Aviation, à qui il montre ses dessins. Surpris mais bluffé, ce dernier l’introduit auprès de son ami Éric Tabarly. Ce grand navigateur a aussi rêvé de faire voler des bateaux, sans vraiment y arriver et est convaincu qu’Alain a la détermination nécessaire pour y parvenir et le prend sous son aile. Officier dans la marine nationale, il lui permet d’effectuer son service militaire à ses côtés. Le 25 août 1992, Alain a 30 ans quand Éric Tabarly invite les grands acteurs de l’aéronautique chez lui pour leur présenter la folle invention de son protégé : l’Hydroptère. Ce trimaran à voiles équipé de foils (ailes immergées) doit pulvériser les records de vitesse en se soulevant au-dessus de l’eau et donc en réduisant le sillage. Ce n’est que 10 ans plus tard, après des années de travail et parfois de désespoir, que l’équipe d’Alain Thébault bat le record de la traversée de la Manche. Petit à petit, banques, multinationales et grands de ce monde s’intéressent à ce petit Français qui ferait voler les bateaux ! Son 2ème grand projet arrive avec les Sea Bubble, ces petits véhicules électriques qui lévitent au-dessus de l’eau fonctionnent sur le même principe que l’Hydroptère sans productions d’émissions, ni vagues, ni bruit.

Mes Sessions

Terminer l'inscription