speaker-info

Angie Molina-Delgado

l’Institut Cochin, à Paris. Cette jeune Colombienne s’est intéressée aux cellules cancéreuses et à la formation des métastases, avant d’arriver à Toulouse pour suivre son post-doctorat. Chercheuse au Centre de biologie du développement, laboratoire commun de l’université Paul-Sabatier et du CNRS, où elle s’intéresse au comportement des cellules souches de la moelle épinière, la jeune Colombienne est l’une des vingt lauréates nationales 2015 de la bourse L’Oréal-Unesco pour les femmes et la science.

Mes Sessions

Terminer l'inscription