speaker-info

Anne Quéméré

Navigatrice. En 2002, après deux années de préparation minutieuse, elle traverse l’Atlantique à la rame en suivant la route des Alizés. Partant de l’île de la Gomera aux Canaries, elle arrive à la Guadeloupe 56 jours plus tard, établissant ainsi le nouveau record féminin détenu jusqu’alors par l’américaine Tori Murden. En 2004, elle s’élance de Cape Cod aux États-Unis à l’aviron et en solitaire pour rejoindre les côtes françaises qu’elle aborde 86 jours plus tard ayant parcouru quelques 6 450 km. Ce voyage est pour elle l’occasion de remporter un nouveau record féminin.

Au cours de l’été 2010, elle s’envole pour le sud-est Groenland et rejoint à Tasiilaq une expédition baptisée « La Grande Dérive » dont la mission est scientifique et l’objectif, de sensibiliser le public à la fragilité de la banquise. En compagnie de Emmanuel Hussenet, Luc Dénoyer et Gauthier Mesnil-Blanc, elle dérive sur des plaques de banquise et se déplace en kayak pendant 6 semaines, en totale autonomie. Un livre relatant de ces deux voyages sur le toit du monde est sort en mars 2016 : Passagère de l’Arctique, éd. Locus Solus.

Mes Sessions

Terminer l'inscription