speaker-info

Didier van Cauwelaert

A huit ans, Didier van Cauwelaert décide de publier des romans. Face aux refus des éditeurs et aux menaces de ses parents, il est sur le point d’abandonner la littérature à dix ans et demi, lorsqu’il croise Greta Garbo dans un restaurant. Du hasard de cette rencontre naît l’idée d’un entretien imaginaire. Cette première publication inespérée sauve ses ambitions d’écrivain. Il reprend donc son stylo, ses enveloppes et le fichier des éditeurs parisiens. Après quelques années consacrées au théâtre et une brève carrière de critique littéraire, il finit par trouver un éditeur qui s’intéresse à lui, en 1981.

S’ensuit la publication de romans avec lesquels il touche un public de plus en plus large dont en 1994, « Un aller simple » est couronné par le prix Goncourt. Cinéma, théâtre, l’auteur s’attache à plusieurs domaines culturels et ses livres sont aujourd’hui traduits dans plus de vingt langues. Didier van Cauwelaert a régulièrement pris position pour la communication avec les personnes décédées et d’une vie après la mort et repris ce thème en particulier dans son roman La Maison des lumières, paru en 2009 chez Albin Michel. Son dernier roman « On dirait nous » est paru en 2016 aux éditions Albin Michel.

Mes Sessions

Terminer l'inscription